Wednesday, June 4, 2014

Ralentissement de l'économie canadienne au premier trimestre de 2014

Le ralentissement de l’économie américaine affecte le Canada.

L’économie canadienne s’est bien portée l’année passée avec le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) réel qui est graduellement passé de 0,22 % à la fin de 2012 à 0,81 % à la fin de l’année passée. Cette année, la croissance a ralenti. Le taux de croissance du PIB réel est tombé à 0,33 %. Toutefois, ceci est mieux qu’aux États-Unis   où le taux de croissance était de -0.25 % and pire qu’au Royaume-Uni qui a connu un taux de croissance de 0,81 % au premier trimestre de cette année. 

Taux de croissance du PIB réel,  Canada, États-Unis (É-U), et Royaume-Uni (R-U), 1981:T1-2014:T1, Sources des données: Statistique Canada (Canada), Reserve fédérale de St Louis (É-U), Office national de la statistique (R-U)
Figure 1: Taux de croissance du PIB réel,  Canada, États-Unis (É-U), et Royaume-Uni (R-U), 1981:T1-2014:T1, Sources des données: Statistique Canada (Canada), Reserve fédérale de St Louis (É-U), Office national de la statistique (R-U)
Comme on pourrait le voir sur la figure ci-dessous, le ralentissement de la croissance du PIB au Canada provient du ralentissement de la croissance de consommation finale des ménages et de la baisse de l'investissement privé et des exportations.  

Taux de croissance des composantes du PIB, Canada, 2013:T1-2014:T1, Source des données: Statistique Canada
                Figure 2: Taux de croissance des composantes du PIB, Canada, 2013:T1-2014:T1, Source des données: Statistique Canada
Le taux de croissance de la consommation finale réelle des ménages a diminué de moitié au premier trimestre de 2014. Il est descendu de 0,6 % à 0,3 %. Ceci  peut être attribué à une augmentation du coût de la vie. En effet, le Canada a connu une inflation de 0,9 % au premier trimestre de l’année.  

Les importations du Canada ont diminué de 2,1 % en raison de la dépréciation de notre devise. Au début du trimestre, un dollar canadien valait 0,94 dollar  américain et 0,57 livre sterling. À la fin du trimestre, le dollar canadien était tombé à 0,9 dollar américain et 0,54 livre sterling. Les importations ont baissé parce qu’il était devenu plus cher aux canadiens de se procurer des biens fabriqués à l’étranger. Au même moment, les exportations canadiennes étaient supposées croître parce que les biens fabriqués au Canada étaient devenus moins chers à l’étranger mais elles ont plutôt baissé de 0,8 %. 

Un Dollar canadien en termes de dollar américain et de livre sterling, 2 Jan au 31 Mar 2014, Source des données: Banque du Canada
Figure 3: Un Dollar canadien en termes de dollar américain et de livre sterling, 2 Jan au 31 Mar 2014, Source des données: Banque du Canada
La baisse de nos exportations en dépit de la dépréciation de notre devise a à voir avec la mauvaise performance de l’économie américaine, notre principal partenaire commercial