Monday, July 7, 2014

Saisonnalité du taux d’inflation mensuel

Le prix auquel nous achetons un bien ou un service dépend du moment de l’année où nous magasinons. Un bien que nous achetons à son prix régulier en début de saison peut revenir à moitié prix en fin de saison quand les détaillants se débarrassent de leurs stocks invendus.

Dans un récent article de blogue (ici), j’ai montré la contribution des composantes saisonnières aux fluctuations du taux d’inflation mensuel au Canada, c.-à-d., aux variations en pourcentage d’un mois à l’autre des prix. Les  prix, au Canada, ont tendance à baisser en décembre ou à demeurer stable en janvier et en Juin principalement parce que les variations saisonnières dans les données contrebalancent leurs composantes de croissance de long-terme. Cette évolution saisonnière est-elle spécifique au Canada ou commune à certaines économies industrialisées? Voyons voir les taux d’inflation mensuels des États-Unis (É-U) et du Royaume-Uni (R-U). 

Taux d’inflation, calculé à partir de l’indice de prix de tous les biens excluant les aliments et l’énergie, non-désaisonnalisé, États-Unis, 1984:M2-2014:M5, Royaume-Uni, 1984:M2-2013:M12, Source des données: Reserve fédérale à St Louis
Figure: Taux d’inflation, calculé à partir de l’indice de prix de tous les biens excluant les aliments et l’énergie, non-désaisonnalisé, États-Unis, 1984:M2-2014:M5, Royaume-Uni, 1984:M2-2013:M12, Source des données: Reserve fédérale à St Louis 

Tableau: Données de synthèse, taux d’inflation, non-désaisonnalisé,
Canada et États-Unis, 1984:M2-2014:M5, Royaume Uni, 1984:M2-2013:M12
Données de synthèse, taux d’inflation, non-désaisonnalisé, Canada et États-Unis, 1984:M2-2014:M5, Royaume Uni, 1984:M2-2013:M12

Le taux d’inflation mensuel de long terme au Canada, aux É-U et au R-U sont respectivement de 0,18 %, 0,23 % et 0,24 %. La moyenne reportée pour chaque mois dans le tableau ci-dessus correspond à la moyenne de long terme à laquelle sont ajoutées les variations saisonnières. Il y a cinq mois au Canada et au R-U contre six aux É-U où les taux d’inflation moyens sont en-dessous de leurs moyennes de long-terme en raison de composantes saisonnières négatives. Les mois communs à ces trois pays sont : juin et décembre.

Il faut observer qu’en décembre, alors que les prix baissent au Canada et aux É-U, ce n’est pas le cas au  R-U. Le taux d’inflation y est juste plus bas que son niveau de long-terme. Les prix ne baissent au R-U qu’après les célébrations de fin d’année, en janvier. Par ailleurs, contrairement au Canada et aux R-U, les prix augmentent en janvier aux É-U.