Thursday, March 27, 2014

Le taux de change et la balance commerciale

Les principaux partenairescommerciaux du Canada sont: les États-Unis (É-U), le Royaume-Uni (R-U), le reste de l’Union Européenne (UE) et le Japon. Le taux de change est l’un des principaux facteurs qui influencent le montant de produits que nous exportons, c.-à-d. vendons à ces pays ou importons, c.-à-d. achetons d’eux. Par taux de change, on entend combien de dollar américain, de livre sterling, d’euro ou de yen on obtient en échange d’un dollar canadien.
Quand le dollar canadien, disons, se déprécie par rapport au dollar américain, autrement dit quand le taux de change entre les dollars canadien et américain baisse, on s’attend à un accroissement de nos exportations vers les États-Unis parce que nos produits deviennent moins chers aux yeux des résidents américains. Au même moment, il faut s’attendre à une baisse de nos importations parce que les produits fabriqués aux États-Unis sont devenus plus chers aux yeux des résidents canadiens. Comme conséquence, notre balance commerciale avec les États-Unis, c.-à-d. la différence entre nos exportations et nos importations, augmente.

J’ai représenté ci-dessous, la balance commerciale et le taux de change du dollar canadien avec chacun de ses partenaires commerciaux. 

Balance commerciale et taux de change du dollar canadien avec ses principaux partenaires commerciaux, É-U, R-U et Japon (1988:T1-2013:T4), UE excluant le R-U (1999:T1-2013:T4), source des données: Statistique Canada
Figure 1: Balance commerciale et taux de change du dollar canadien avec ses principaux partenaires commerciaux, É-U, R-U et Japon (1988:T1-2013:T4), UE excluant le R-U (1999:T1-2013:T4), source des données: Statistique Canada
Les données montrent, comme on s’y attendait, une corrélation négative entre balance commerciale et le taux de change, sauf dans le cas du Royaume-Uni où le coefficient de corrélation est positive et très élevé. 

Figure 2Corrélation entre balance commerciale et taux de change du dollar canadien
Figure 2Corrélation entre balance commerciale et taux de change du dollar canadien
Pourquoi cette corrélation positive entre notre balance commerciale et le taux de change avec le R-U? La réponse peut se trouver dans la structure de notre commerce avec ce pays. Le Canada exporte essentiellement de l’or, de l’uranium, du nickel et des avions vers le R-U. La demande de l’or comme valeur refuge ainsi que son prix ont augmenté en raison de la volatilité sur le marché de la monnaie. Pour ce qui concerne les avions, ils sont commandés des années à l’avance et la valeur des avions livrés au R-U n’a rien à voir avec le taux de change courant.