Thursday, May 15, 2014

Pourquoi l’inégalité de revenus s’est accrue au Canada

L’inégalité de revenus s’est accrue, dans le temps, au Canada.  Les ménages riches deviennent de plus en plus riches et la situation financière des ménages pauvres ou de classe moyenne ne s’améliore pas. Cet accroissement de l’inégalité de revenus est due à la baisse de la part de la rémunération des salariés dans le produit intérieur brut (PIB) et à l’accroissement de la part de l’excédent d’exploitation brut dans le PIB. La rénumératin  des salariés est constituée de salaires et traitements ainsi que de contributions sociales à la charge des employeurs. Quant à l’excédent d’exploitation brut, il est constitué des profits avant impôt des sociétés et des entreprises appartenant au gouvernement, des revenus d’investissement et de la consommation de capital. La part de la rémunération des salariés est passée de presque 54 % en 1981 à la moitié du PIB trois decenies plus tard.  La part de l’excédent d’exploitation brut s’est accrue de 24 % à 28,28 % durant la même période. Seulement une minorité des ménages bénéficie de l.accroissement de la part de l’excédent d’exploitation brut : les riches entrepreneurs et investisseurs.

Les économistes se servent du coefficient de Gini pour mesurer l’inégalité de revenus. Le coefficient de Gini est une statistique qui résume l’écart entre la distribution de revenus à travers la population et la distribution de revenus dans une société hypothétique  où tout le monde recevrait le même salaire. Il est compris entre zéro et un, et zéro signifie une égalité de revenus à travers la population. J’ai représenté ci-dessous le coefficient de Gini avant impôt sur le revenu en comparaison avec, d’une part, la part de la rémunération des salariés et, d’autre part, la part de l’excédent d’exploitation brut durant la période de temps allant de 1981 à 2011 au Canada.
Coefficient de Gini en comparaison avec la part de la rémunération des salariés dans le PIB (à gauche) et la part de l'excédent d'exploitation brut (à droite), 1981-2011, Canada, Source des données : Statistique Canada
Coefficient de Gini en comparaison avec la part de la rémunération des salariés dans le PIB (à gauche) et la part de l'excédent d'exploitation brut (à droite), 1981-2011, Canada, Source des données : Statistique Canada
Il apparaît dans la première partie de la figure ci-dessus que  l’inégalité de revenus augmente alors que la part de la rémunération des salariés diminue. L’inégalité de revenus augmente de 1,04 % lorsque la part de la rémunération des salariés baisse d’un pourcent. La seconde partie montre une relation inverse. L’inégalité de revenus augmente avec l’accroissement de la part de l’excédent d’exploitation brut.

Il me semble qu’une hausse de l’impôt sur le capital, un allègement du fardeau fiscal des salariés et une politique d’emploi visant à inciter plus de gens à travailler plutôt que de dépendre des allocations sont des solutions pour réduire l’inégalité de revenus.